9782915056488La voleuse de livres

ZUSAK, Markus

Oh Editions, 2007, 527 p.

ISBN : 978-2915056488

19,90€

(sorti en poche chez Pocket)

 

1939, près de Munich. Liesel prend le train avec sa mère et son petit frère. Les deux enfants vont vivre avec une famille d'adoption. Leur mère doit partir sans eux, loin. Liesel ne sait pas où, ni pourquoi, elle sait juste que le mot "communiste" revient souvent. Dans le train, son frère, malade, meurt. Il est enterré en hâte dans un petit cimetière. En sortant, Liesel aperçoit un livre par terre et le ramasse. Prête à le rendre aux employés du cimetière, elle décide soudainement de le garder, de le voler, alors qu'elle ne sait pas lire. Son premier livre volé. Il y en aura d'autres...

Sa nouvelle possession en poche, elle arrive chez les Hubermann, ses nouveaux "parents", Hans et Rosa. Très vite, la jeune fille s'attache à Hans. C'est lui qui vient la réconforter la nuit quand elle fait ce cauchemar où elle voit et revoit son frère mort. Une nuit, Hans lui propose de lui apprendre à lire. Un nouveau monde s'ouvre à elle, un monde où les mots racontent des histoires, où il est possible d'oublier la guerre, les Juifs qui passent encadrés par des soldats en direction de Dachau, les bombardements, les alertes...

Un roman très original, la narratrice est la Mort. Elle nous raconte l'histoire de Liesel entre 1939 et 1945. J'ai découvert une facette de l'histoire de la Seconde Guerre mondiale que je connaissais moins que le reste, celles des Allemands qui voulaient juste vivre tranquillement, nazis ou non. Liesel et sa famille font partie de ces gens. Ils ont pourtant des convictions, qu'ils ne peuvent partager avec personne. La jeune fille ne comprend pas tout et on vit la guerre à travers ses incompréhensions. En lisant ce livre, j'ai vraiment été transportée dans cette rue Himmel près de Munich dans les années 40. J'ai souri avec les personnages, pleuré, eu peur, ai été soulagée, puis triste... Une palette d'émotions distillée par une narratrice pleine d'humour. Bref, un très bon roman !