9782266175944FSLe grand secret

BARJAVEL, René

Pocket, 1973, 376 p.

ISBN : 978-2-266-17594-4

6,10€

Une fois n'est pas coutume et parce qu'il est presque impossible de résumer ce roman sans trop en dévoiler, voici le texte de quatrième de couverture :

"Le grand secret, c'est l'histoire d'un couple séparé par un extraordinaire événement, puis réuni dans des circonstances telles que jamais un homme et une femme n'en ont connu de pareilles. C'est aussi l'histoire d'un mystère qui, depuis 1955, a réuni, à l'insu de tous, dans une angoisse commune, les chefs des plus grandes nations. C'est ce "grand secret" qui a mis fin à la guerre froide, qui a causé l'assassinat de Kennedy, qui explique le comportement de De Gaulle en mai 1968, qui a rendu indispensables les voyages de Nixon à Moscou et à Pékin. C'est le secret de la plus grande peur et du plus grand espoir du monde. Il ne faut pas oublier que c'est un roman. Mais si c'était vrai ?..."

Cette fois-ci, Barjavel nous livre un roman qui mêle habilement science-fiction et vérités historiques. A tel point qu'il est difficile de faire la part des choses, de dénouer la réalité de la fiction. Je me suis laissée emporter par ses explications tellement plausibles... Et si c'était vrai... Si les chefs d'Etat des années 60 avaient eu, entre leurs mains, la découverte la plus incroyable de l'Histoire de l'Humanité ?... Pas facile de l'imaginer, et pourtant, ce maître de la science-fiction m'a presque convaincue que, plus qu'une fiction, c'était bien "le grand secret" qu'il nous livrait.

Encore une fois, il dépeint une humanité entre espoir et désespoir. Ce grand secret serait-il la solution à tous les problèmes ? Et s'il les accélérait au contraire ? Sans rien cacher des conséquences, grâce à des personnages en désaccord, il nous laisse nous faire notre propre opinion jusqu'aux dernières pages où il décide pour nous. Enfin presque...

L'écriture, comme toujours, est froide, scientifique. J'ai l'impression que Barjavel ne cherche pas à émouvoir son lecteur mais veut seulement lui présenter les faits, rien que les faits. L'amour est toujours une part très importante de ses romans mais il décrit tout comme un observateur extérieur. C'est étrange et agréable en même temps.

Un roman à lire absolument !

Du même auteur :

- Ravage

- La tempête