9782896670659FSVisions, tome 1 : Ne meurs pas libellule

SINGLETON, Linda Joy

Ada Jeunesse, Coll. Visions, 2011, 355 p.

ISBN : 978-2-89667-065-9

1,98€

Fraîchement arrivée dans un nouveau lycée, Sabine Rose ne souhaite qu'une chose : être une adolescente normale. Dans son ancien lycée, elle était "la sorcière" parce qu'elle a un pouvoir particulier : elle a des visions. Mais Sabine ne veut pas de cette faculté étrange et espère ne plus avoir de vision à l'avenir. Elle a d'ailleurs caché son don à sa grand-mère, avec qui elle vit.
Pourtant, une nuit, elle fait un cauchemar : une jeune fille portant un tatouage en forme de libellule meurt brutalement. Lorsqu'elle se réveille, elle le sait, elle n'a pas rêvé mais prédit l'avenir. Lorsqu'elle rencontre la jeune fille au tatouage par hasard, Sabine décide de tout faire pour empêcher sa mort, quitte à prendre de grands risques...


Je pense que j'ai lu ce livre trop rapidement après De toute mon âme, du coup, je me suis ennuyée. Même si l'intrigue n'est pas identique (heureusement), elle reste proche du roman de Rachel Vincent. Les deux héroïnes voient la mort et essaient d'agir pour sauver les "condamnés".

Le personnage de Sabine est plutôt banal. Au début, elle ne parle à personne de son don à part Dominic, un personnage mystérieux dont on ne sait presque rien à la fin du roman, à part qu'il sera certainement important dans la suite. Elle sort avec l'un des garçons les plus en vue du lycée, sa meilleure amie est une pom-pom girl superficielle... Rien de bien intéressant.

Quand finalement, elle décide, avec deux amis, d'agir pour sauver la fille à la libellule, Sabine reste finalement passive, attendant que les choses arrivent et réagissant presque trop tard.

Cette lecture n'a donc pas vraiment été passionnante, à part peut-être par le fait que ce roman soit québécois (en tout cas la traduction), certaines expressions sont donc très drôles, pour nous autres Français !