9782874230738FSTu ne jugeras point

JOB, Armel

Mijade, 2011, 286 p.

ISBN : 978-2-87423-073-8

12€

Ce jour-là, quand Denise Desantis, mère modèle de quatre enfants, entre dans une boutique, pressée, elle laisse son bébé dans sa poussette devant la vitrine. Lorsqu'elle ressort une dizaine de minutes plus tard, la poussette est vide : David a disparu.

La police est alertée, les recherches débutent, un juge est nommé. Après des heures de recherche, David reste introuvable. Dans cette ville de Belgique, tout le monde a encore en tête l'affaire Dutroux. Les enquêteurs savent qu'ils doivent faire vite. Ils commencent par interroger Denise et son mari. Ce sont des gens sans histoire. Pourtant, très vite, le juge et l'inspecteur principal ont une intuition : bien que tout prouve son innocence, ils pensent que Denise a tué son enfant et fait croire à son enlèvement.

Les interrogatoires s'enchaînent, les témoins se succèdent et se contredisent, l'enquête piétine, jusqu'à certaines découvertes...

Ce roman a une atmosphère très particulière. Tout d'abord parce qu'il s'agit de la disparition d'un enfant et qu'on ne peut pas rester insensible, ensuite parce que les personnages sont presque tous soupçonnés à un moment de l'histoire. Ils ont tous une histoire difficile derrière eux que l'on découvre petit à petit. J'ai aimé le fait de suivre en même temps les enquêteurs et les victimes.

Sans jamais nous donner la réponse, nous dire ce qu'il s'est passé, on suit l'enquête des uns et la détresse des autres. On veut absolument savoir ce qu'il est arrivé à ce petit garçon. On soupçonne tout le monde, un étranger pédophile, la mère, le père, l'oncle, l'adolescente paumée... Dans les derniers chapitres, on croit savoir et puis... Non, la dernière page nous apprend la vérité et c'est un vrai choc!

Difficile de refermer le livre après ça. On a envie de le relire avec cette nouvelle information. Finalement, on découvre que les personnages qu'on avait soupçonnés sont en fait admirables.

Un petit bijou d'écriture !