9782226209375FSL'étang aux libellules
IBBOTSON, Eva
Albin Michel, Coll. Wiz, 2011, 456 p.
ISBN : 978-2-226-20937-5
17€

 

Tally Hamilton a 12 ans. Elle vit à Londres avec son père, médecin, et ses deux tantes. Nous sommes en 1939 et la guerre menace d'éclater. Un des patients du Dr Hamilton lui propose d'offrir une bourse à Tally pour qu'elle rejoigne une école dans la campagne anglaise. Inquiet pour la sécurité de sa fille, le médecin accepte.
D'abord réticente à quitter sa famille qu'elle adore, Tally finit par se faire à l'idée de porter un uniforme et de respecter des règles strictes.
Lorsqu'elle arrive dans sa nouvelle école, la surprise est au rendez-vous : c'est une école progressiste où les élèves apprennent à leur rythme. Les leçons de biologie commencent à 4 heures du matin, les cours sont facultatifs.
Tally se fait rapidement des amis et apprend à aimer ce nouvel environnement.
Un jour où elle se rend au cinéma avec Julia, sa meilleure amie, elle voit un reportage sur la Berganie, pays aux paysages sublimes. Elle est fascinée par le roi, homme courageux qui résiste à Hitler et par le jeune prince.
Quelque temps plus tard, le directeur propose aux élèves de participer à un festival de danses folkloriques en Berganie. Tally saute sur l'occasion de découvrir ce pays dont elle rêve et parvient à convaincre élèves et enseignants d'y participer.
Mais une fois sur place, la tension monte dans le pays, Hitler manigance pour faire assassiner le roi et le prince est en danger...

L'étang aux libellules est un très joli roman. J'avoue avoir été moins emportée par l'histoire que par les autres romans d'Ibbotson mais cela reste un bon moment de lecture.

Les personnages sont comme toujours très bien décrits, on les connaît en profondeur. Le seul qui reste mystérieux une bonne partie du roman est Matteo, on comprend rapidement qu'il a un lien avec la Berganie et la famille royale mais on ne devine son rôle que très tard. Tally reste la même tout au long du roman, jeune fille volontaire toujours prête à aider les autres mais elle permet aux autres personnages d'évoluer : grâce à elle, Karil, le jeune prince ou Julia, sa meilleure amie prennent confiance en eux.

La première partie du roman m'a paru plutôt longue même si elle est nécessaire pour mettre les choses en place. La deuxième moitié en revanche est pleine de rebondissements et de stratégies ! On ne s'ennuie pas une seconde! Le sujet est dur et pourtant, Eva Ibbotson, qui utilise ici une période qu'elle à elle-même vécu, parvient à donner aux situations assez de légèreté pour faire passer l'intrigue en douceur.

Une jolie écriture, comme toujours! Un roman que je conseille!